Accueil

Origine et mystères des océans

Tour en solo sur l'eau

Misteriosos cetáceos


Tour en solo sur l'eau

Joshua Slocum

 

Philippe Monnet

 

 

Galerie de voiliers

"Les cinquante jours qui vont du solstice à la fin de l'été sont, pour les mortels, les plus favorables à la navigation... Alors les brises sont franches et la mer inoffensive. Le coeur tranquille, remets-t-en aux vents, tire ton navire rapide à la mer"

Hésiode, Les travaux et les jours.

A 105 années d'écart, deux navigateurs solitaires suivront les conseils d'Hésiode et entreprendront un tour du monde en parcourant le même trajet, traversant d'abord l'Atlantique, puis le Pacifique, l'Océan Indien et revenant par une nouvelle traversée de l'Atlantique. L'un, Joshua Slocum, y consacrera trois années de sa vie, l'autre, Philippe Monnet, tentera l'exploit de l'accomplir en moins de 161 jours, désirant battre le record de Mike Golding. Il y parviendra, puisque son tour durera seulement 151 jours.

Avant de partir avec ces deux navigateurs solitaires autour du monde, peut-être faut-il avoir à l'esprit cette remarque pleine de sagesse de Joshua Slocum:

"Connaître les lois qui régissent les vents et savoir que vous les connaissez, vous feront l'esprit tranquille pour un voyage autour du monde"

 

 

Le parcours de Slocum en rouge, celui de Monnet en jaune

 

Le 24 avril 1895, un navigateur, Joshua Slocum part pour le premier tour du monde en solitaire sur un petit voilier qu'il a reconstruit lui-même, le Spray. Il a 51 ans et a passé la plupart de ses années sur les océans. Dans son livre "Sailing alone around the world" d'où sont extraites la plupart des citations qui le concernent, il définit ainsi son extraordinaire voyage qui va durer trois ans:

"Le voyage que je vais à présent vous raconter n'est que l'aboutissement naturel non seulement de mon amour de l'aventure, mais aussi de l'expérience de toute une vie"  

Le 9 janvier 2000, un autre navigateur, Philippe Monnet entreprend lui aussi le même tour du monde en solitaire après beaucoup d'autres qui ont suivi Joshua Slocum. 

"Le tour du monde à l'envers et en solitaire est sans nul doute l'une des épreuves la plus difficile de la planète... Un parcours redoutable où il me faudra négocier au mieux les dépressions autour du pôle sud qui seront porteuses de vents de face très violents accompagnés de vagues gigantesques et ce pendant une période de deux mois environ"

Ni le voilier, ni les intentions des deux navigateurs ne sont les mêmes, mais pour tous les deux, la confrontation en solitaire face à l'océan est identique.

Pour suivre  Slocum  

Pour suivre  Philippe Monnet

Accueil

Origine et mystères des océans

Tour en solo sur l'eau

Misteriosos cetáceos